Passer aux informations produits
1 de 4

Sac GUPPYFRIEND - Stop aux microplastiques

Sac GUPPYFRIEND - Stop aux microplastiques

Prix habituel €30,00 EUR
Prix habituel Prix promotionnel €30,00 EUR
Prix réduit Épuisé
Frais d'expédition calculés à l'étape de paiement.

Vêtement synthétique + Machine à laver = Rejet de plastique dans les océans

Un peu à la manière d’un mur qui s’effrite quand tu passes ta main dessus, de minuscules parties de fibres plastiques se séparent de ton vêtement lors du lavage et finissent par polluer les écosystèmes marins et terrestres. Et malheureusement le polyester recyclé que l’on utilise dans les vêtements Lucid rejette aussi des microfibres de plastique

Tu veux faire les choses différemment et réduire l’impact de tes vêtements ? C’est possible grâce à ce sac de lavage qui protège tes vêtements et la planète. Grâce à de très fines mailles, il réduit l’érosion des fibres et limite la fuite de microfibres dans la nature. Les poissons te disent merci.

Estimation livraison : 2 semaines après commande.

En stock

Microplastiques ?

Quand tu laves tes vêtements, des particules de plastique d'un diamètre inférieur à 5 mm sont libérées dans la nature, empoisonnant la faune aquatique et potentiellement l’humain. On estime qu’un volume équivalent à 50 milliards de bouteilles plastiques est rejeté annuellement dans l’océan (20 à 35% du volume total de plastiques présents dans l’océan). Imagine le moment où le volume de plastique dépassera le volume de poisson, les fish-stick auront un arrière goût de polyester.

‘‘En quoi est-ce un problème ?’’ es-tu en train de penser. L'ingestion de microplastiques par la faune aquatique entraîne différents problèmes tels des blocages gastro-intestinaux menant à la mort par la faim, la détérioration du système immunitaire ou encore des perturbations endocriniennes. Les conséquences de la présence de microplastiques dans le corps humain par ingestion d'aliments marins a encore besoin d'études à plus long terme pour des conclusions précises. Mais dans tous les cas, tu vas rarement entendre un docteur te conseiller le plastique dans ton régime quotidien.

Sources :

  • A new textiles economy: Redesigning fashion’s future, Ellen MacArthur foundation (2017)
  • Solutions to microplastic pollution – Removal of microplastics from wastewater effluent with advanced wastewater treatment technologies, Talvitie, J. et al. (2017)
  • Microplastic pollution from textiles : a literature review, Henry, B., Laitala, K. and Klepp, I. G. (2018)

Comment s'utilise le sac ?

Le sac GUPPYFRIEND est un cocon protecteur pour les vêtements, réduisant l’abrasion des fibres contre le tambour de la machine à laver tout en évitant que les microparticules s’échappent dans la nature.

Le principe est hyper simple :

1) Remplis le sac aux 2/3 de tes vêtements contenant des fibres synthétiques (polyester, nylon, élasthanne, …) et ferme celui-ci. Le sac est grand (50x70cm), tu peux déjà mettre pas mal de vêtements dedans).

2) Ajoute dans la machine les autres vêtements à laver qui ne contiendraient pas de fibres synthétiques (100% coton, 100% lin, …), le sac ne bloque pas le lavage d’autres vêtements.

3) Lave en suivant ton programme habituel, de préférence à 30-40°C.

4) Sors les vêtements humides du sac après lavage.

5) Récupère les éventuelles microfibres libérées, dans les coins intérieurs du sac (coté ouverture) et jette les dans la poubelle plastique appropriée. Le volume à récupérer varie d’un lavage à l’autre, ne sois pas déçu.e si parfois tu n’y trouves rien !

6) Retour à l’étape 1) pour toutes tes prochaines lessives, le sac se réutilise à l’infini (et au-delà).

Ne pas mettre le sac au sèche-linge, ne pas le repasser, ne pas y mettre des objets tranchants.

Où est fait le sac ?

En Europe évidemment ! Textile italien, fabrication au Portugal et en Pologne.

Êtes-vous sûr qu'il fonctionne ?

Un peu mon neveu ! Le sac a été testé durant 3 ans par des instituts de recherche, universités, représentants de l’industrie textile et marques (pour ne citer qu’eux : German Textile Research Institute, DTNW ; Fraunhofer Institut UMSICHT ; University of California in Santa Barbara) afin de déterminer si GUPPYFRIEND pouvait réellement présenter une solution supplémentaire à la problématique des microplastiques.

En bref, il a été démontré que le sac permet de réduire le rejet de fibres durant le lavage de 2 manières :

1) En réduisant le volume de fibres se détachant du vêtement (donc en préservant l’intégrité des fibres) : réduction de 79-86% en moyenne.

2) En retenant les fibres à l’intérieur du sac : entre 90 et 100% des fibres sont retenues.

Donc oui, le sac GUPPYFRIEND permet d’aller plus loin dans la démarche de préservation des écosystèmes et de diminution d’impact de nos activités. Si on ajoute à cela plus d’écoconception lors de la production des vêtements et l’ajout de filtres sur les machines à laver/stations d’épuration, on peut se permettre de penser qu’on avance dans la bonne direction !

Afficher tous les détails

On t’a fait une petite vidéo maison pour t’expliquer clairement comment le sac GUPPYFRIEND te permet de changer la donne

Fini la soupe au plastique

En 2050, il pourrait y avoir plus de plastiques que de poissons dans l’océan.

Avec le sac de lavage GUPPYFRIEND, tu évites de participer à cette catastrophe en mettant tes plastiques dans la bonne poubelle.